Collège Amédée Laplace

  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Amédée Laplace | Brenac & Gonzalez et Associés

Collège Amédée Laplace


Enseignement

Concours 2008
Livraison 2012
Surface 6075 m²
Cout 14.8 M
Chef de projet Stefan Tuchila

Photos Sergio Grazia

Situé à  l’angle de la rue Casalis et de la rue Laplace, le Collège Amédée Laplace est desservi depuis un parvis généreux. Son programme s’articule autour d’une cour de récréation ouverte et en surplomb sur son quartier.

A la manière d’une urbanité intérieure, cette figure offre aux élèves des repères et une lecture facile du fonctionnement général de l’établissement. Côté ouest, un bâtiment linéaire de 3 niveaux abrite les salles de classes, il est recoupé au centre afin d’éclairer naturellement les circulations et réduire visuellement l’effet de longueur.

Le bâtiment le long de la rue Casalis regroupe les programmes spécifiques : hall,  salle polyvalente, CDI et salle d’enseignement artistiques. Il est marqué par une superposition sculpturale de volumes aériens qui jouent avec les formes, les textures et les couleurs. Cet assemblage renforce la visibilité de l’accès principal et fait écho à l’ondulation métallique de la vêture de la façade. Totalement autonome, celle-ci agit comme un rideau et une protection solaire. La légèreté de sa maille s’oppose à la minéralité, et à l’opacité du socle en pierre de Valls. La terre, l’air, la lumière, la fluidité, la micro-urbanité, l’identité voici exposés les fondements du projet qui s’inscrivent à la fois dans une tradition classique et dans un regard plus contemporain sur l’enveloppe.