Naos

Une géométrie sculpturale, un mouvement organique continu.

Le second édifice (B4A), sur la ZAC du Trapèze, abrite un programme de logements. Il est situé au croisement de la traverse Jules Guesdes, la rue Marcel Bontemps et le cours Emile Zola.

Afin de développer un linéaire maximal de façade et de dégager des vues plus nombreuses au sud, vers le parc, le bâtiment ondule, se creuse et se plisse, échappant à la présence de l’édifice tertiaire.

Cette recherche d’orientations optimales et du contexte est la source de la géométrie très sculpturale du bâtiment.

Celle-ci alterne retraits et alignement de façade sur le cours Emile Zola et fabrique un mouvement organique continu.

A chaque niveau, de larges balcons ceinturent l’édifice, comme autant de strates, de sols superposés à coloniser.

Ces plateaux filants offrent des espaces extérieurs généreux pour chaque appartement, ils établissent une continuité naturelle entre le proche et le lointain, le parc et les collines, entre une intériorité et un paysage en arrière-plan.

Si les fonds des loggias sont tapissés de bois, les lignes blanches, ondulantes et libres des rives de balcons s’étagent sans se superposer ; elles composent un système graphique qui décompose la volumétrie générale en courbes de niveau horizontales.

Ce dispositif est amplifié par la présence d’un garde-corps à facettes couleur bronze qui capture la lumière dans ses lignes verticales.

Jouant sur l’angle aigu du carrefour et les mouvements infinis des lignes horizontales, l’architecture est issue d’un processus et sa plastique particulière naît de l’usage et de son contexte.

Photographie : Sergio Grazia – Stefan Tuchila

Livraison
2014
Client
Surface
7 800 m2
Coût
15 M€ H.T.
Chef de projet
Jean Pierre Lévèque
Paysagiste
JM Rameau

Mots-clés