Quai DesChamps


Logements

Concours 2014
Livraison 2021
Surface 6200 m² (88 logements en accession)

Ce projet de logements en accession s’inscrit dans un îlot qui inclut un immeuble de bureau, futur siège de Fayat, des logements en accession et des logements sociaux. Cet ensemble programmatique est rassemblé autour d’un square, il est également   marqué par un site exceptionnel face à la Garonne.

Opération pionnière au sein de l’ambitieux Secteur Garonne Eiffel, ce projet a été envisagé comme le prototype d’un urbanisme respectueux du paysage et du patrimoine architecturale de Bordeaux au travers d’une qualité de vie particulièrement désirable. L’édifice se présente comme un volume linéaire de 4 niveaux, ponctué par deux émergences, la première, en R+8 est placée à l’extrémité Ouest, la seconde, située côté Est, s’élève jusqu’à R+10. Cette variation des échelles s’enrichit par la présence d’un jeu de terrasses en gradins qui occupe la partie centrale.

Cette figure offre un skyline varié et aérien à l’édifice, elle propose aussi au bâtiment, une échelle capable de marquer la frontalité sur le quai et de garantir une vision harmonieuse depuis l’autre rive.

En créant cette « vallée » centrale, la lumière pénètre plus en profondeur jusqu’au jardin à l’arrière, elle offre aussi à la plupart des logements des vues magnifiques sur la Garonne.

Le long du Quai Deschamps et afin de répondre à la réglementation PPRI, la masse du bâtiment est soulevée du sol, suspendue par une structure de pilotis afin de mettre en place un couloir de transparence hydraulique perpendiculairement au fleuve.

Placé au cœur du Rez de Chaussée, ce grand vide devient un porche monumental qui dessert les deux halls latéraux, et dégage une transparence, un axe visuel entre le quai et le cœur d’îlot.

Une trame de béton blanc dont l’épaisseur des mailles s’affine et varie en fonction de la hauteur est placée devant la façade sud des logements. Son motif carré et répétitif dessine un premier plan géométrique, un filet minéral et unificateur qui valorise la profondeur des terrasses.  Cette composition crée un jeu d’ombre et de lumière que les gardes corps de verre interrompent avec leurs reflets et leurs éclats.