Logements Libres O VIVE

  • Logements Libres O VIVE | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Logements Libres O VIVE | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Logements Libres O VIVE | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Logements Libres O VIVE | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Logements Libres O VIVE | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Logements Libres O VIVE | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Logements Libres O VIVE | Brenac & Gonzalez et Associés

Logements Libres O VIVE


Logements

Concours 2012
Livraison 2017
Client
Surface 2100 m²
Cout 2.9 m€ HT
Chef de projet Jean-Pierre Lévêque

A l’angle de la rue Boileau et de l’avenue Lucien Faure, le bâtiment de logement bénéficie d’une localisation exceptionnelle. Il se développe comme un signal à l’attention du paysage lointain. Sa volumétrie élancée marque cet angle important. Sa visibilité depuis le lointain en fait un élément remarquable du site.

En alignement sur les voies publiques, sa géométrie se plie sur le cœur d’ilot. Les contours apparemment complexes sont donnés par les débords de balcons sur le cœur d’ilot qui se plie pour dégager des terrasses généreuses qui autorisent des vues grandioses sur le paysage de l’agglomération bordelaises. Chaque appartement est ainsi doté d’un espace extérieur. La volumétrie des façades se plie en attique pour former la toiture, dans un même matériau.

Les matériaux constitutifs de la façade sont la terre cuite émaillées et l’aluminium anodisé champagne. La matière de l’édifice est blanche et brillante. La modénature des percements est progressive et accentue l’élancement du volume. Des volets coulissants en aluminium anodisés champagne associent plusieurs châssis accentuant la générosité des percements. Toutes les parties métalliques prennent cette teinte douce et dorée. Châssis et gardes corps constituent ainsi un ordre complémentaire par rapport au corps du bâtiment brillant, blanc et homogène.