Collège Jean Perrin

  • Collège Jean Perrin | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Jean Perrin | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Jean Perrin | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Jean Perrin | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Jean Perrin | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Jean Perrin | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Jean Perrin | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Collège Jean Perrin | Brenac & Gonzalez et Associés

Collège Jean Perrin


Enseignement

Concours 2007
Livraison 2011
Surface 11 000 m² - collège 600, internat

Photos Benoît Fougerol, Philippe Ruault, Stéphane Chalmeau

Le collège Jean Perrin est situé dans un quartier pavillonnaire du vieux Nanterre. La parcelle est un long rectangle qui s’étire dans la profondeur du terrain et les seuls points d’accès possibles sont situés le long de la rue des Goulvents.

La figure géométrique du plan est un H dont le centre est occupé par le hall qui distribue et accueille les programmes communs (bibliothèque et administration).

A l’ouest ont été placés le programme d’enseignement et l’hébergement tandis qu’à l’Est ont été regroupés le pôle sportif et le gymnase.

L’aile Ouest est le volume principal de la composition ; c’est un édifice linéaire qui s’étire sur toute la longueur du terrain, il ordonne et sépare tous les espaces extérieurs qui comprend une cour de service à l’ouest, un parvis-jardin au sud et une grande cour de récréation sur l’axe central.

Par ses proportions, elle évoque les grandes places urbaines avec sa galerie latérale, son mail planté, ses bancs.
Au centre de la composition, un grand hall traversant, rendu très transparent, grâce à une structure en pont et l’usage du verre collé sans cadres, permet de lire toute la profondeur de la parcelle depuis la rue.

Placée au-dessus, l’administration dispose d’une vue sur la cour de récréation, tandis que la salle des enseignants est, quant à elle, localisée en articulation entre la bibliothèque et les salles de cours.

 

Répondant aux différentes contraintes de protection solaire, d’occultation et d’intrusion, les façades sont divisées verticalement par des épines en aluminium.

Celles-ci contiennent les châssis vitrés et servent de glissières aux volets coulissants. Les volets roulants et les panneaux d’habillage des allèges ont été réalisés en aluminium extrudé.
L’usage du même profilé permet d’obtenir une continuité parfaite du matériau et une totale abstraction des volumes.
Le second matériau dominant du projet est la pierre calcaire, elle recouvre toutes les autres façades.

Par référence à la tradition, la pierre est utilisée ici pour exprimer l’institution et renforcer, par l’architecture, l’image de l’école. L’ensemble offre une esthétique cohérente et sereine, un silence sans absence, la recherche est à la fois ancrée dans les mémoires et dans le présent.