Ilôt des passeurs de Boulogne

  • Ilôt des passeurs de Boulogne | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Ilôt des passeurs de Boulogne | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Ilôt des passeurs de Boulogne | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Ilôt des passeurs de Boulogne | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Ilôt des passeurs de Boulogne | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Ilôt des passeurs de Boulogne | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Ilôt des passeurs de Boulogne | Brenac & Gonzalez et Associés
  • Ilôt des passeurs de Boulogne | Brenac & Gonzalez et Associés

Ilôt des passeurs de Boulogne


Concours 2010
Livraison 2013
Surface 9 600 m² - 140 logements en accession
Chef de projet Emmanuel Person
Paysagiste JM Rameau

Photos Sergio Grazia

La particularité de cette opération est, à la fois, sa grande densité, 4,8 et l’exigence en termes d’ensoleillement, puisque chaque appartement devait bénéficier de 2 heures de soleil par jour. Ces servitudes ont grandement déterminé le dispositif urbain et le choix du pliage des façades nord.

Sur un plan de masse dessiné avec François Leclercq, le grand îlot urbain a ensuite été partagé en trois lots différents traités par trois cabinets d’architectes : François Leclercq, ECDM et Brenac & Gonzalez & Associés.

Notre projet de 140 logements bénéficie d’une généreuse hauteur constructible qui a permis l’édification d’un bâtiment de 12 niveaux.

Afin de garantir un élancement et des proportions harmonieuses, les volumes sont fragmentés par la présence des escaliers extérieurs.

Le bâtiment se présente comme une entité unique évidée en son centre par une faille, habitée par de larges balcons-plongeoir qui s’entrelacent d’un étage à l’autre, libérant ainsi des espaces extérieurs en double hauteur.

Ce travail sur l’épannelage, la fragmentation et les épaisseurs ont permis d’apaiser la forte densité définie par le cahier des charges du quartier de la ZAC Bord De Seine.

Ces terrasses généreuses sont de véritables lieux à vivre, elles sont constituées de volumes formés de cadres et des panneaux coulissants en maille métalliques qui contiennent l’espace et créent de l’intimité. Enfin, une jardinière apporte l’aménité végétale renouant avec le concept d’immeubles-villas.