Lyon Quarantaine


Logements

Concours 2012
Surface 3000 m² (62 logements)
Cout 4.2 M € HT
Éco-conception
Chef de projet Pierre Martin Saint Etienne

Photos L'Autre Image

Dans ce projet lyonnais, la répartition des programmes en entités verticales dédiées à chaque génération permet aux étudiants aussi bien qu’aux seniors de conserver des rythmes et des habitudes de vie différents.

Le logement intergénérationnel bénéficie d’une aura et d’une reconnaissance croissantes qui en fait un nouveau vecteur de développement urbain.
La traboule met en résonance les logements étudiants et ceux des seniors à travers le vide central qui constitue un espace de courtoisie, d’intimité respectée.
Être ensemble sans se gêner, choisir de se rencontrer sans jamais y être contraint : c’est l’enjeu de ce lieu de vie partagé. Des espaces communs généreux (salle de sport, café, laverie, potagers communs sur les terrasses…) sont dédiés aux rencontres et à l’échange.

L’implantation du projet et l’agencement de ses volumes a permis d’offrir à 90% des logements une vue sur la Saône et un espace extérieur. L’ensemble des logements seniors (T2, T3) bénéficie d’une double orientation.
Ils profitent d’une mise en scène du paysage de Lyon à travers des vues cadrées sur la Saône, le belvédère et la placette du côté de la rue de la Quarantaine. Afin de réduire l’impact du bâtiment sur son environnement, le parking est absorbé par le dénivelé entre les deux rues bordant le projet (pas de sous-sol).
Pour les logements étudiants orientés au Sud, une double peau en verre laisse entrevoir un pliage systémique et offre à chaque étudiant un petit balcon et une vue vers la Saône.