EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT

  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés
  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés
  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés
  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés
  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés
  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés
  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés
  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés
  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés
  • EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT | Brenac & Gonzalez et Associés

EURORENNES – ILOT FEVAL & BLERIOT


Urbanisme

Concours 2018
Surface 10 775 m² ( Bureaux 9378 m² - Commerces 640 m² )
Paysagiste La Plage

La ville de Rennes est dans un moment clé de son développement urbain. Cette consultation va permettre de faire le lien entre deux polarités de la ville : entre le Sud et le Nord des voies ferrées, entre le quartier Féval et Blériot et le centre historique de Rennes relié l’un à l’autre par la rue de l’Alma.

Projet en partenariat avec Marc Mirmam Architecte et LineUp Architecture

Une ville en fabrication

 

La proposition des urbanistes FGP(a) pour ces îlots, fait le pari de la densité, à partir de bâtiments « rochers » qui constituent déjà son identité particulière ; celle-ci est renforcée par la mixité des programmes et par la tour de grande hauteur qui en deviendra le symbole.

Le programme comprend : une tour de logements de 88 m de hauteur, un hôtel, des logements sociaux et le siège social de SAMSIC.

 

Morphologie urbaine au service des usages :

Si le projet, objet de la consultation correspond à la 3ème génération de bâtiments, l’ordre urbain et les objets que nous proposons ne sont pas pour autant mimétiques, nous acceptons la notion de singularité architecturale mais également d’unité.

Notre démarche de projet commence par la mise en place d’une morphologie globale dont l’unité est donnée par les volumes sculptés, qui optimisent le confort de l’espace public, son ensoleillement et la qualité des espaces intérieurs de chaque programme. Placés en continuité des îlots voisins, nos rochers,  sont aussi des volumes singuliers, ancrés dans le sol ; de ce skyline dont la hauteur correspond à la ville traditionnelle, émerge, et se détache la silhouette mouvante de la tour.

Grâce à l’appui d’outils de conception bioclimatique, nous avons aussi recherché à valoriser les meilleures expositions, à minimiser les ombres et les masques pour s’assurer que chacune des pièces de la composition s’intègre dans la forme générale et bénéficie de qualités spatiales maximales.

La découpes de ces volumes spécifiques facilite aussi des changements d’échelles progressifs et le passage d’une grande hauteur à celle d’un pavillon.

La composition et la « green belt » :

L’unité se fait aussi par des éléments architectoniques : trame, menuiseries en écaille, motif, grille structurelle apparente, système esthétique. Cette ligne esthétique passe de bâtiment en bâtiment, il se décline pour mieux répondre aux différents besoins, aux différents usages, aux spécificités de chaque programme. Le travail sur la profondeur, les changements de rythmes réagissent aux orientations, aux situations et aux contextes sans pour autant négliger l’unité.

La végétation est un élément fondamental de la composition, elle renforce l’unité, cette green belt, colonise,  envahit, passe d’un édifice à l’autre, du bâtiment à l’espace public, de l’extérieur à l’intérieur.

Ce fil vert, renforce l’hypothèse d’un paysage construit, habité mais qui intègre la nature comme materia prima de sa composition, comme objet d’aménité.